Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation

Les langues à la portée de tous

Vous êtes ici : Accueil / Toutes langues / Portugais / Actualités / contacts utiles / Cante Alentejano - patrimoine immatériel de l'Humanité

Cante Alentejano - patrimoine immatériel de l'Humanité

Le 27 novembre, le Canto Alentejano (région entre le Sud du Tage et l'Algarve) rejoins le Fado en tant que Patrimoine mondial de l’humanité par l'UNESCO.

 

D'après le dossier de candidature:

« Le cante alentejano est un genre de chant polyphonique traditionnel en deux parties sans accompagnement musical. Un vaste répertoire de poèmes traditionnels (modas) accompagne des mélodies (estilos) déjà existantes ou récemment composées. Les chorales d’hommes sont les plus courantes, mais le nombre de chorales de femmes, mixtes ou d’enfants augmente. Ces ensembles peuvent compter jusqu’à 30 membres dont les voix sont réparties en trois groupes : le ponto, l’alto et les baixos (qui constituent le chœur). Le ponto commence le chant dans un registre grave, suivi par l’alto qui reproduit la mélodie, à laquelle il ajoute souvent des fioritures, une tierce ou une dixième au-dessus du ponto. L’ensemble de la chorale chante les strophes restantes du moda en tierces parallèles à la suite du bref solo de l’alto ou comme relais du ponto. L’alto dirige la chorale de sa voix qui domine le groupe. Les chanteurs, debout les uns près des autres, sont plongés dans une unité de voix émotionnellement intense. Le cante se distingue par ses mélodies, ses paroles et son style vocal. Une abondante documentation remontant à plus d’un siècle atteste de la stabilité des caractéristiques mélodiques du cante. Parallèlement ont été inventées de nouvelles paroles et mélodies qui reflètent les changements culturels et sociaux tout en conservant les thèmes traditionnels relatifs à la vie en milieu rural, à la nature, à l’amour, à la maternité et à la religion. Le vocabulaire régional et l’accent local sont également des ingrédients incontournables de l’interprétation du cante.Cette manifestation est reconnue comme étant le principal marqueur identitaire de l’Alentejo, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de cette région. »

Consultez le dossier de candidature sur: 

resolveuid/60748297de9547019107b1993bb373db

Les origines de ce genre musical restent inconnues, étant en rapport avec les cultures qui ont peuplé le territoire portugais pendant des siècles - chrétiens, musulmans, juifs.

Un des "cantes" plus connus a été composé par le chanteur engagée José Afonso; il s'agit de «Grândola, vila morena», qui a servi comme mot de passe pour la Révolution des Oeillets le 25 avril 1974.

Pour en savoir plus et écouter ce genre musical si particulier, regardez le vidéo (en anglais) sur:

https://www.youtube.com/watch?v=yR1k193i888